aqcc.ca

Association québécoise des critiques de cinéma

Fantasia : A Ghost Story remporte le prix AQCC/Camera Lucida 2017 - Nouvelles de l'AQCC

Fantasia : A Ghost Story remporte le prix AQCC/Camera Lucida 2017

 

Dans le cadre du 21e Festival international de films Fantasia, le jury AQCC/Camera Lucida décernait à l’unanimité son prix à A Ghost Story de David Lowery (États-Unis). Cette 21e édition marquait un tout nouveau partenariat entre l’Association québécoise des critiques de cinéma et Fantasia depuis le début de leur collaboration en 2010. En effet, en 2017, le jury de l’AQCC devenait le jury officiel et permanent de la section Camera Lucida de Fantasia, concoctée par Ariel Esteban Cayer et décrite ainsi dans le catalogue du Festival : « Rebelle et curieuse, cette section existe aux frontières du cinéma de genre et s'intéresse à ses manifestations les plus originales, personnelles et novatrices. » Voilà qui était un nouveau défi emballant à relever pour les membres de notre jury, qui y ont trouvé une expérience fort enrichissante!

Composé de trois représentants de l’AQCC, Donato Totaro (président du jury; Offscreen), Paul
Landriau (Point de vues) et Jean-Marie Lanlo (Cinéfilic), le jury AQCC/Camera Lucida a arrêté son
choix sur le film de David Lowery « pour la délicatesse du traitement cinématographique du temps
matériel et spirituel au travers des territoires humains » (« for its nuanced cinematic treatment of
material and spiritual time across human landscape »).

A Ghost Story | David Lowery | 87 min | chronique fantastique | 2017
synopsis
| Un couple fragilisé. Un accident tragique. Un fantôme ressurgit, de façon presque comique, sous un drap. Mais l’histoire qui suit est tout sauf drôle : un mari décédé (Casey Affleck) revient dans la maison de banlieue de sa famille, tentant de reprendre contact avec sa veuve dévastée (Rooney Mara). Malheureusement, sa post-existence le rend de plus en plus déconnecté. Il a laissé passer sa vie une fois et, à présent, il fait l’expérience du passage du temps à répétition… Des souvenirs, bons ou mauvais, inondent sa conscience. Atteindra-t-il jamais l’autre côté? Est-ce même la vie après la mort?
réalisation | Cinéaste texan, David Lowery s’est d’abord fait connaître comme monteur et par de nombreux courts métrages, dont Pioneer (2011). Après deux longs métrages (Deadroom [2005, en coréalisation] et St. Nick [2009]), il impressionne le tout Sundance avec Ain't Them Bodies Saints (2013), déjà avec Casey Affleck et Rooney Mara, qui connaît une belle carrière internationale sur le circuit des festivals. En 2016, il entame une fructueuse collaboration avec Disney, réalisant le remake de Pete's Dragon tout en poursuivant une carrière indépendante parallèle qui le ramène à Sundance en février 2017 avec A Ghost Story. Il prépare actuellement l’adaptation en prise de vue réelle de Peter Pan, toujours pour Disney.
distribution | Metropole Films Distribution
(renseignements tirés du catalogue de Fantasia 2017 et du dossier de presse du film)

Le jury a également décidé d’accorder une mention spéciale unanime au film Town in a Lake
(Matangtubig) de Jet Leyco
(Philippines) « pour l'aisance avec laquelle le cinéaste invite le spectateur à découvrir un monde qui se teinte progressivement de surnaturel » (« for the facility in which the filmmaker invites the viewer to discover a world progressively veering toward the supernatural »).

Town in a Lake | Jet Leyco | 86 min | 2015
synopsis
| Par une nuit noire, un père de famille est témoin d’un événement singulier : des hommes font entrer deux jeunes filles de 16 ans dans une voiture et roulent ensuite vers la jungle. Le lendemain, l’une des jeunes filles est retrouvée morte, tandis que la deuxième est portée disparue. Rien de tel ne s’était jamais produit auparavant dans cette petite ville des Philippines. Sise au bord de la mer dans la province de Batangas, Matangtubig est un endroit serein et la criminalité y est pratiquement inexistante. C’est un choc pour la population. On organise des recherches et des vigiles. Les médias arrivent de Manille afin de faire la lumière sur la criminalité montante à Matangtubig. Et l’unique témoin oculaire, dans tout ça? Il a une grave décision à prendre : garder le silence ou bouleverser sa communauté pour toujours…
réalisation | Né en 1987, le cinéaste philippin Jet Leyco a réalisé son premier long métrage, Ex Press (2011) à titre de film de fin d’études au Asia Pacific Film Institute de Manille. Il a parfait son expérience
cinématographique comme stagiaire auprès des réalisateurs philippins Lav Diaz et Khavn De La Cruz. Son second long métrage, Leave It for Tomorrow, for Night Has Fallen (2013), a été produit grâce à une bourse du Fonds Hubert Bals à la scénarisation. Town in a Lake est son oeuvre la plus récente.
distribution | TBA Films
(renseignements tirés des catalogues de Fantasia 2017 et du site du Festival international du film de Rotterdam)

Célébrant avec la 21e édition de Fantasia sa 8e participation au Festival depuis 2010, l’AQCC remercie son codirecteur général, Marc Lamothe, de sa précieuse collaboration, de même que
toute son équipe pour cette association toujours plus fructueuse entre nos deux organisations.
L’AQCC en profite enfin pour féliciter tous les autres gagnants de ce 21e Fantasia.

<< Retourner à la page précédente

 
» Toutes les nouvelles

Hommage à Luc Perreault

Luc Perreault

Ce dossier-hommage sera alimenté au fil des semaines à venir par la mise en ligne progressive des témoignages énumérés ci‑dessous et par l’ajout d’articles de et sur Luc Perreault ainsi que de la liste des films ayant marqué sa vie.

>> Lire la suite

Nos membres publient

Le cinéma québécois au féminin

Les dernières publications de nos membres :

  • Le cinéma québécois au féminin, de Céline Gobert et Jean-Marie Lanlo
  • Le cinéma québécois par ceux qui le font, de Martin Gignac et Jean-Marie Lanlo
  • La quatrième pierre, recueil de nouvelles de Claude R. Blouin
  • Le cinéma japonais et la condition humaine, de Claude R. Blouin
  • Quelque chose du paysage, d'André Roy
  • Une vie sans bon sens : regard philosophique sur Pierre Perreault, de Pierre-Alexandre Fradet
  • Barbe, premier roman de Julie Demers