aqcc.ca

Association québécoise des critiques de cinéma

FCVQ: Baamum Nafi remporte le Prix AQCC du premier long métrage - Nouvelles de l'AQCC

FCVQ: Baamum Nafi remporte le Prix AQCC du premier long métrage

Photo: Festival de cinéma de la ville de Québec

Montréal, 21 septembre 2020 — Pour la toute première fois, l’Association québécoise des critiques de cinéma (AQCC) a remis un prix dans le cadre du Festival de cinéma de la ville de Québec (FCVQ). Le jury AQCC était fier de remettre le Prix AQCC du premier long métrage 2020 à Baamum Nafi, de Mamadou Dia (Sénégal).

« Pour son brillant mélange de réalisme et de poésie dans sa mise en scène, pour la présence magnétique et le jeu nuancé du comédien principal, pour son traitement intelligent d’un thème brûlant d’actualité, le jury AQCC du premier film décerne son prix à Baamum Nafi, de Mamadou Dia. »

Le jury AQCC était composé d’Olivier Bouchard (cinefilic.com), Claire-Amélie Martinant (Panorama-cinéma) et Louis-Paul Rioux (Mediafilm).

 

Baamum Nafi Mamadou Dia | 109 min | fiction | 2019
synopsis |  Tokara veut épouser sa cousine, la belle Nafi, ce qui met leurs pères en conflit l’un avec l’autre. Le plus jeune frère est un religieux de haut rang, l’autre un candidat à la mairie de la petite ville du nord-est du Sénégal où se déroule le film. Au début, leur lutte fraternelle semble porter uniquement sur le bonheur de leurs enfants, mais peu à peu, ces derniers deviennent les pions d’une dispute amère sur la tradition, le progrès et la vraie nature de l’islam. Leurs liens familiaux peuvent-ils les aider à surmonter ces différences idéologiques?
réalisation | Mamadou Dia est un réalisateur et directeur de la photographie sénégalais basé à New York où il a obtenu son MFA à la Tisch School of the Arts (NYU) en 2017. Fort de ses études et de son expérience en tant que journaliste vidéo pendant plus de huit ans sur le continent africain, ses histoires explorent l’équilibre entre fiction et réalité, récit et documentaire.
distribution | Joyedidi
(Source : Festival de cinéma de la ville de Québec)

 

L’AQCC est très heureuse de cette nouvelle collaboration avec le Festival de cinéma de la ville de Québec, qui a réussi à présenter une édition hybride alliant projections en salle et diffusions virtuelles cette année. L’AQCC en profite pour féliciter les autres gagnants de cette édition.

 

 

<< Retourner à la page précédente

 
» Toutes les nouvelles

Hommage à Luc Perreault

Luc Perreault

Ce dossier-hommage sera alimenté au fil des semaines à venir par la mise en ligne progressive des témoignages énumérés ci‑dessous et par l’ajout d’articles de et sur Luc Perreault ainsi que de la liste des films ayant marqué sa vie.

>> Lire la suite

Dossier l'AQCC a quarante ans

À l’occasion de notre quarantième anniversaire et dans le cadre de la tenue d’une table ronde sur la critique qui a eu lieu le samedi 7 décembre 2013 à la Cinémathèque québécoise, nous avons pensé utile de retranscrire quelques uns des textes qui avaient été publiés en 1990 par l’Association québécoise des critiques de cinéma, dans un fascicule intitulé La critique et le cinéma au Québec.

>> Lire la suite

Nos membres publient

Irina Hrabal

Les dernières publications de nos membres :

  • Jacques Leduc : Trois pommes à côté du cinéma, de Robert Daudelin
  • Irina Hrabal, de Claude R. Blouin
  • The New Romanian Cinema, de Christina Stojanova
  • Frankenstein lui a échappé, d'André Caron
  • Little Beast, de Julie Demers
  • Philosopher à travers le cinéma québécois. Xavier Dolan, Denis Côté, Stéphane Lafleur et autres cinéastes, de Pierre-Alexandre Fradet
  • Le film choral, de Maxime Labrecque
  • Le cinéma québécois au féminin, de Céline Gobert et Jean-Marie Lanlo
  • Le cinéma québécois par ceux qui le font, de Martin Gignac et Jean-Marie Lanlo
  • Quelque chose du paysage, d'André Roy