aqcc.ca

Association québécoise des critiques de cinéma

FNC 2018 : Les nouveaux alchimistes - Nouvelles de l'AQCC

FNC 2018 : Les nouveaux alchimistes

Black Mother (photo : FNC)

Pour sa 47e édition, le Festival du nouveau cinéma proposait cette année encore la section Les nouveaux alchimistes. Celle-ci se concentre sur des œuvres expérimentales et innovatrices défiant le langage cinématographique. Dix longs métrages de neuf pays différents étaient en compétition dans cette catégorie où chaque film crée son propre petit univers tout en explorant les limites du médium cinématographique. Le jury de l'AQCC, composé de Pascal Grenier, Justine Smith et Ezra Winton, était chargé de décerner le Prix des nouveaux alchimistes et le prix d'expérimentation MUBI. Le prix conjoint comprenait une récompense en argent de 1 000 $ présentée par Main Film ainsi qu’une distribution exclusive sur la plate-forme MUBI.

Black Mother de Khalik Allah a reçu le prix. Sous forme d’essai et de collage, ce documentaire est divisé en trois parties, suivant les trois trimestres d’une grossesse. Il s’agit d’une réflexion spirituelle sur la Jamaïque contemporaine. Éloigné des regards impérialistes, le cinéma d’Allah défie le cadre serré du cinéma ethnographique alors qu’il explore l’histoire et les liens entre un pays et son peuple. Fasciné par le sacré et le profane, Black Mother mêle cinéma d’auteur et film politique dans une quête d'identité autant nationale qu’individuelle. Les images du film, riches et texturées, mêlent harmonieusement divers formats : on passe de la vidéo 8 mm à la vidéo HD, tandis que la bande-son, riche en témoignages, suit la cadence rythmique d’un sermon ou d’une chanson.

Si Black Mother a remporté le premier prix, Ray & Liz, du réalisateur britannique Richard Billingham a su se démarquer du reste de la sélection avec une mention honorable du jury. De la même manière que Black Mother, le film est structuré en trois parties et explore une famille pauvre et alcoolique à l’époque de Thatcher. Selon Pascal Grenier, membre du jury, le film est un mélange improbable entre John Waters et Mike Leigh, proposant un portrait touchant de personnages plus grands que nature, le tout raconté avec une sensibilité peu commune. Il en résulte un constat implacable, une vision poétique et dure de la misère de la classe moyenne inférieure. En s’inspirant de sa propre photographie autobiographique primée, Billingham explore avec nuance les sons et les textures d’une famille malheureuse.

Pour ce qui est du reste de la sélection, la section Les nouveaux alchimistes s’avérait plutôt inégale, mais elle offrait un portrait stimulant d’une forme de cinéma plus marginale. Par exemple, un film comme M d’Anna Erickson a divisé le jury, mais il s’agit tout de même d’un film qui prend des risques et provoque des discussions. Dans la conjoncture où les superproductions apparaissent interchangeables les unes des autres, cette sélection nous rappelle qu’il existe des films transformant notre manière d’apprécier le cinéma, et nous permettant de le voir autrement.

Original text: Justine Smith
Traduction : Pascal Grenier

<< Retourner à la page précédente

 
» Toutes les nouvelles

Hommage à Luc Perreault

Luc Perreault

Ce dossier-hommage sera alimenté au fil des semaines à venir par la mise en ligne progressive des témoignages énumérés ci‑dessous et par l’ajout d’articles de et sur Luc Perreault ainsi que de la liste des films ayant marqué sa vie.

>> Lire la suite

Dossier l'AQCC a quarante ans

À l’occasion de notre quarantième anniversaire et dans le cadre de la tenue d’une table ronde sur la critique qui a eu lieu le samedi 7 décembre 2013 à la Cinémathèque québécoise, nous avons pensé utile de retranscrire quelques uns des textes qui avaient été publiés en 1990 par l’Association québécoise des critiques de cinéma, dans un fascicule intitulé La critique et le cinéma au Québec.

>> Lire la suite

Nos membres publient

Frankenstein lui a échappé

Les dernières publications de nos membres :

  • Frankenstein lui a échappé, d'André Caron
  • Le film choral, de Maxime Labrecque
  • Le cinéma québécois au féminin, de Céline Gobert et Jean-Marie Lanlo
  • Le cinéma québécois par ceux qui le font, de Martin Gignac et Jean-Marie Lanlo
  • La quatrième pierre, recueil de nouvelles de Claude R. Blouin
  • Le cinéma japonais et la condition humaine, de Claude R. Blouin
  • Quelque chose du paysage, d'André Roy
  • Une vie sans bon sens : regard philosophique sur Pierre Perreault, de Pierre-Alexandre Fradet
  • Barbe, premier roman de Julie Demers