aqcc.ca

Association québécoise des critiques de cinéma

The Wailing (Goksung) remporte le prix du jury AQCC 2016 - Nouvelles de l'AQCC

The Wailing (Goksung) remporte le prix du jury AQCC 2016

Dans le cadre du 20e Festival international de films Fantasia, le jury AQCC 2016 décernait à l’unanimité son prix à  The Wailing (Goksun) de Na Hong-jin (Corée du Sud/États-Unis).

Cette année, les jurés devaient désigner un gagnant parmi les films en compétition de la sélection asiatique. Composé de trois représentants de l’AQCC, Martin Gignac (président du jury; Cinoche.com, Cinéfilic, Requiem pour un film, Journal Métro), Céline Gobert (24 images, VOIR) et Olivier Thibodeau (Panorama cinéma), le jury AQCC a arrêté son choix sur le film de Na Hong-jin « pour la qualité de sa mise en scène qui nous plonge progressivement dans une horreur viscérale et nous entraîne vers une finale cauchemardesque où la foi aveugle des personnages devient source de terreur ».

The Wailing (Goksung)| Na Hong-jin | 156 min | horreur.thriller.policier | 2016
synopsis | La vie d’un village rural coréen est bouleversée par une série de meurtres, aussi sauvages qu’inexpliqués. La présence, récente, d’un vieil étranger qui vit en ermite dans les bois attise rumeurs et superstitions. Face à l’incompétence de la police pour trouver l’assassin ou une explication sensée, certains villageois demandent l’aide d’un chaman. Pour Jong-gu aussi, un policier dont la famille est directement menacée, il est de plus en plus évident que ces crimes ont un fondement surnaturel…
réalisation | Na Hong-jin s’est imposé sur la scène internationale dès son premier long métrage, The Chaser (2008), et consolidait son excellente réputation avec son second film, The Yellow Sea (2010). Par son style visuel particulier et audacieux, il présente une vision unique et pleinement maîtrisée d’un genre cinématographique qu’on pourrait appeler le « film noir à la coréenne ». À propos de The Wailing, Nicolas Archambault, codirecteur de la programmation asiatique de Fantasia, écrivait : « Grâce à une mise en scène magistrale où chaque détail enrichit la trame narrative, Na Hong-jin crée une atmosphère étouffante où même les superbes plans de la campagne coréenne accentuent l’isolement des personnages. »
distribution | Well Go USA
(renseignements tirés des catalogues de Fantasia et de Cannes 2016, et du dossier de presse du film)

Célébrant avec le 20e anniversaire de Fantasia sa 7e participation au Festival depuis 2010, l’AQCC remercie son codirecteur général, Marc Lamothe, de sa précieuse collaboration et de cette fructueuse association. L’AQCC en profite enfin pour féliciter tous les autres gagnants de ce 20e Fantasia.

<< Retourner à la page précédente

 
» Toutes les nouvelles

Hommage à Luc Perreault

Luc Perreault

Ce dossier-hommage sera alimenté au fil des semaines à venir par la mise en ligne progressive des témoignages énumérés ci‑dessous et par l’ajout d’articles de et sur Luc Perreault ainsi que de la liste des films ayant marqué sa vie.

>> Lire la suite

Dossier l'AQCC a quarante ans

À l’occasion de notre quarantième anniversaire et dans le cadre de la tenue d’une table ronde sur la critique qui a eu lieu le samedi 7 décembre 2013 à la Cinémathèque québécoise, nous avons pensé utile de retranscrire quelques uns des textes qui avaient été publiés en 1990 par l’Association québécoise des critiques de cinéma, dans un fascicule intitulé La critique et le cinéma au Québec.

>> Lire la suite

Nos membres publient

Frankenstein lui a échappé

Les dernières publications de nos membres :

  • Frankenstein lui a échappé, d'André Caron
  • Le film choral, de Maxime Labrecque
  • Le cinéma québécois au féminin, de Céline Gobert et Jean-Marie Lanlo
  • Le cinéma québécois par ceux qui le font, de Martin Gignac et Jean-Marie Lanlo
  • La quatrième pierre, recueil de nouvelles de Claude R. Blouin
  • Le cinéma japonais et la condition humaine, de Claude R. Blouin
  • Quelque chose du paysage, d'André Roy
  • Une vie sans bon sens : regard philosophique sur Pierre Perreault, de Pierre-Alexandre Fradet
  • Barbe, premier roman de Julie Demers