aqcc.ca

Association québécoise des critiques de cinéma

Laissez bronzer les cadavres présenté par l'AQCC au Cinéma du Parc - Nouvelles de l'AQCC

Laissez bronzer les cadavres présenté par l'AQCC au Cinéma du Parc

 

Dans le cadre de la collaboration entre le Cinéma du Parc et l’Association québécoise des critiques de cinéma (AQCC), le critique Jean-Marc Limoges (Panorama-cinéma) viendra présenter le plus récent film du duo Hélène Cattet et Bruno Forzani Laissez bronzer les cadavres, présenté au dernier Festival du nouveau cinéma.

La projection aura lieu vendredi le 21 septembre à 23h30. Le film sera présenté en version originale française avec sous-titres en anglais. La présentation sera effectuée en français.


Laissez bronzer les cadavres Hélène Cattet et Bruno Forzani | France, Belgique | 90 min | fiction | 2017
synopsis 
| La Méditerranée, l’été : une mer d’azur, un soleil de plomb… et 250 kilos d’or volés par Rhino et sa bande! Ils ont trouvé la planque idéale : un village abandonné, coupé de tout, investi par une artiste en manque d’inspiration. Hélas, quelques invités surprises et deux flics vont contrecarrer leur plan : ce lieu paradisiaque, autrefois théâtre d’orgies et de happenings sauvages, va se transformer en un véritable champ de bataille… impitoyable et hallucinatoire!
réalisation Amoureux du cinéma italien des années 1970, le duo de réalisateurs belges Hélène Cattet et Bruno Forzani délivrent depuis leur premier long métrage, Amer (2009), des films audacieux, plein de textures, de filtres colorés et d’hémoglobine. Maîtres dans l’art du « giallo experimental », ils se réapproprient les codes et l’esthétique du film de genre pour créer un univers où la sensualité rencontre la violence dans un tourbillon psychédélique. Après L’Étrange couleur des larmes de ton corps, petit bijoux cinématographique sorti en 2014, ils étaient de retour en 2017 avec Laissez bronzer les cadavres, un western spaghetti à la manière de Sergio Leone. Cinéphiles mais sans jamais se complaire dans la démonstration de références, Hélène Cattet et Bruno Forzani sont les créateurs d’un cinéma exigeant, où tous les sens sont mis en éveil.
distribution | Kino Lorber et Cinéma du Parc
(Source : Cinéma du Parc et Manifesto.XXI)

À propos de Jean-Marc Limoges: Jean-Marc Limoges est titulaire d’une maîtrise en Études françaises (Université de Montréal) et d’un doctorat en Littérature et arts de la scène et de l’écran (Université Laval). Il s’intéresse notamment à la réflexivité, à la mise en abyme et à la métalepse ainsi qu’aux questions de narration, de focalisation et d’ocularisation au cinéma. Ses recherches ont été présentées sous forme d’articles dans des revues scientifiques et de communications dans des colloques universitaires. Il anime des cinéclubs et enseigne la littérature et le cinéma au cégep et à l’université.

<< Retourner à la page précédente

 
» Toutes les nouvelles

Hommage à Luc Perreault

Luc Perreault

Ce dossier-hommage sera alimenté au fil des semaines à venir par la mise en ligne progressive des témoignages énumérés ci‑dessous et par l’ajout d’articles de et sur Luc Perreault ainsi que de la liste des films ayant marqué sa vie.

>> Lire la suite

Dossier l'AQCC a quarante ans

À l’occasion de notre quarantième anniversaire et dans le cadre de la tenue d’une table ronde sur la critique qui a eu lieu le samedi 7 décembre 2013 à la Cinémathèque québécoise, nous avons pensé utile de retranscrire quelques uns des textes qui avaient été publiés en 1990 par l’Association québécoise des critiques de cinéma, dans un fascicule intitulé La critique et le cinéma au Québec.

>> Lire la suite

Nos membres publient

Frankenstein lui a échappé

Les dernières publications de nos membres :

  • Frankenstein lui a échappé, d'André Caron
  • Le film choral, de Maxime Labrecque
  • Le cinéma québécois au féminin, de Céline Gobert et Jean-Marie Lanlo
  • Le cinéma québécois par ceux qui le font, de Martin Gignac et Jean-Marie Lanlo
  • La quatrième pierre, recueil de nouvelles de Claude R. Blouin
  • Le cinéma japonais et la condition humaine, de Claude R. Blouin
  • Quelque chose du paysage, d'André Roy
  • Une vie sans bon sens : regard philosophique sur Pierre Perreault, de Pierre-Alexandre Fradet
  • Barbe, premier roman de Julie Demers