aqcc.ca

Association québécoise des critiques de cinéma

Le Jury AQCC/Nouveaux alchimistes remet 3 pris dans le cadre du FNC - Nouvelles de l'AQCC

Le Jury AQCC/Nouveaux alchimistes remet 3 pris dans le cadre du FNC

Montréal, 15 octobre 2020 — L’Association québécoise des critiques de cinéma (AQCC) a remis trois prix dans le cadre du Festival du nouveau cinéma (FNC), attribués à des courts métrages de la section Les Nouveaux alchimistes.

Le Jury AQCC/Nouveaux alchimistes était composé de Justine Smith (Hyperallergic, Roger Ebert et Little White Lies), Julie Vaillancourt (Revue Séquences) et Claire Valade (Revue Séquences, Panorama-cinéma).

Photo: Festival du nouveau cinéma

1) MEILLEURE ANIMATION

Présenté par TVPaint Developpement

 « Pour son exploration expérimentale des “city symphonies” — sa corrélation entre villes et cinéma, ses jeux de ligne et de couleurs — commentaire graphique, sonore et ludique sur la densité démographique de Hong Kong, » le jury AQCC/Nouveaux alchimistes décerne son prix du Meilleur court métrage d’animation de la section Les nouveaux alchimistes à SERIAL PARALLELS de Max Hattler (Hong Kong/Allemagne).

Le prix s’accompagne d’une licence professionnelle d’une valeur de 1 900 $.

Photo: Festival du nouveau cinéma

2) MEILLEUR FILM NATIONAL

Présenté par Main Film et l’AQCC

« Pour la simplicité de son exécution et l’intelligence de son usage d’un bottin téléphonique attaqué et déchiqueté comme métaphore de la ville de Barcelone soumise à la violence du choc des soulèvements populaires, » le jury AQCC/Nouveaux alchimistes décerne son prix DADA du Meilleur court métrage national de la section Les nouveaux alchimistes à BARCELONA BURNING de Theodore Ushev (Canada/Espagne).

Le prix s’accompagne d’une résidence de création chez Main Film d’une valeur de 5 000 $ et de 500 $ en argent remis par l’AQCC.

Photo: Festival du nouveau cinéma

3) MEILLEUR FILM INTERNATIONAL

« Pour la multiplicité des niveaux de lecture du jeu Battlefield, dénonçant, par sa déconstruction active et par la perversion du “gameplay”, tant la nature guerrière du jeu lui-même que celle des concepteurs et de la société qui permet la conception de tels jeux, » le jury AQCC/Nouveaux alchimistes décerne son prix DADA du Meilleur court métrage international de la section Les nouveaux alchimistes à HOW TO DISAPPEAR du collectif Total Refusal (Autriche).

Le prix s’accompagne d’une bourse de 1 000 $ en argent remise par le FNC.

<< Retourner à la page précédente

 
» Toutes les nouvelles

Hommage à Luc Perreault

Luc Perreault

Ce dossier-hommage sera alimenté au fil des semaines à venir par la mise en ligne progressive des témoignages énumérés ci‑dessous et par l’ajout d’articles de et sur Luc Perreault ainsi que de la liste des films ayant marqué sa vie.

>> Lire la suite

Dossier l'AQCC a quarante ans

À l’occasion de notre quarantième anniversaire et dans le cadre de la tenue d’une table ronde sur la critique qui a eu lieu le samedi 7 décembre 2013 à la Cinémathèque québécoise, nous avons pensé utile de retranscrire quelques uns des textes qui avaient été publiés en 1990 par l’Association québécoise des critiques de cinéma, dans un fascicule intitulé La critique et le cinéma au Québec.

>> Lire la suite

Nos membres publient

Irina Hrabal

Les dernières publications de nos membres :

  • Irina Hrabal, de Claude R. Blouin
  • The New Romanian Cinema, de Christina Stojanova
  • Frankenstein lui a échappé, d'André Caron
  • Little Beast, de Julie Demers
  • Philosopher à travers le cinéma québécois. Xavier Dolan, Denis Côté, Stéphane Lafleur et autres cinéastes, de Pierre-Alexandre Fradet
  • Le film choral, de Maxime Labrecque
  • Le cinéma québécois au féminin, de Céline Gobert et Jean-Marie Lanlo
  • Le cinéma québécois par ceux qui le font, de Martin Gignac et Jean-Marie Lanlo
  • Quelque chose du paysage, d'André Roy