aqcc.ca

Association québécoise des critiques de cinéma

Le Redoutable présenté par l'AQCC au Cinéma Beaubien - Nouvelles de l'AQCC

Le Redoutable présenté par l'AQCC au Cinéma Beaubien

 

Dans le cadre de la collaboration entre le Cinéma Beaubien et l’Association québécoise des critiques de cinéma (AQCC), le critique Jean-Philippe Gravel (Ciné-Bulles) viendra présenter le dernier film de Michel Hazanavicius Le Redoutable, sélectionné dans la compétition officielle au festival de Cannes l'an dernier.

La projection aura lieu vendredi le 11 mai à 19 h. Le film sera présenté en version originale française. La présentation sera effectuée en français.

Le Redoutable Michel Hazanavicius | France | 107 min | fiction | 2017 
synopsis 
| Paris 1967. Jean-Luc Godard, le cinéaste le plus en vue de sa génération, tourne LA CHINOISE avec la femme qu’il aime, Anne Wiazemsky, de 20 ans sa cadette. Ils sont heureux, amoureux, séduisants, ils se marient. Mais la réception du film à sa sortie enclenche chez Jean-Luc une remise en question profonde. Mai 68 va amplifier le processus, et la crise que traverse Jean-Luc va le transformer profondément, passant de cinéaste star en artiste maoïste hors système aussi incompris qu’incompréhensible.
réalisation | Michel Hazanavicius commence sa carrière en 1988 en collaborant sur Canal+ aux sketches des Nuls. Il fait ses débuts au cinéma en tant qu’acteur avec la Cité de la peur (1994). Deux ans plus tard, il décide de passer derrière la caméra et écrit le script de Delphine 1 - Yvan 0 (1996). En 1998, il prend à nouveau la plume pour le Clone (1998) avec Elie Semoun et Dieudonné. Sa première expérience en tant que réalisateur est le long métrage Mes Amis (1999) avec Yvan Attal. Il écrit le scénario du film les Daltons (2004). En 2006, il fait les dialogues et réalise OSS 117, le Caire Nid d’espions (2006) et sa suite, OSS 117 : Rio ne répond plus en 2009. En 2011, il retrouve Jean Dujardin et Bérénice Bejo pour son film The Artist, tourné en noir et blanc et présenté en compétition officielle au Festival de Cannes. Après avoir fait un carton critique et public en France, The Artist est nommé à six reprises au Golden Globes et est en lice dans plusieurs catégories aux Oscars et César dont Meilleur film et Meilleur réalisateur. Il remporte le César du Meilleur réalisateur et du Meilleur film, en plus des Meilleurs décors et de la Meilleure musique alors que sa femme, Bérénice Bejo, remporte celui de la Meilleure actrice. Aux Oscars, il rafle également les Oscars du Meilleur réalisateur, Meilleur film, Meilleurs Costumes et Meilleure musique originale, alors que Jean Dujardin remporte l’Oscar du Meilleur acteur. Bien décidé à poursuivre sur sa lancée, il retrouve la Croisette en 2014 pour présenter, une nouvelle fois en sélection officielle, son film The Search.
distribution | MK2 | Mile End
(Source : Cinéma Beaubien et Première)

À propos de Jean-Philippe Gravel: Rédacteur pour Ciné-Bulles, il a notamment écrit sur Godard, Paul Thomas Anderson, Tarkovski, Jacques Rivette, l'érotisme au cinéma et les différentes versions de Blade Runner. Il est également auteur et enseignant.

<< Retourner à la page précédente

 
» Toutes les nouvelles

Hommage à Luc Perreault

Luc Perreault

Ce dossier-hommage sera alimenté au fil des semaines à venir par la mise en ligne progressive des témoignages énumérés ci‑dessous et par l’ajout d’articles de et sur Luc Perreault ainsi que de la liste des films ayant marqué sa vie.

>> Lire la suite

Dossier l'AQCC a quarante ans

À l’occasion de notre quarantième anniversaire et dans le cadre de la tenue d’une table ronde sur la critique qui a eu lieu le samedi 7 décembre 2013 à la Cinémathèque québécoise, nous avons pensé utile de retranscrire quelques uns des textes qui avaient été publiés en 1990 par l’Association québécoise des critiques de cinéma, dans un fascicule intitulé La critique et le cinéma au Québec.

>> Lire la suite

Nos membres publient

Frankenstein lui a échappé

Les dernières publications de nos membres :

  • Frankenstein lui a échappé, d'André Caron
  • Le film choral, de Maxime Labrecque
  • Le cinéma québécois au féminin, de Céline Gobert et Jean-Marie Lanlo
  • Le cinéma québécois par ceux qui le font, de Martin Gignac et Jean-Marie Lanlo
  • La quatrième pierre, recueil de nouvelles de Claude R. Blouin
  • Le cinéma japonais et la condition humaine, de Claude R. Blouin
  • Quelque chose du paysage, d'André Roy
  • Une vie sans bon sens : regard philosophique sur Pierre Perreault, de Pierre-Alexandre Fradet
  • Barbe, premier roman de Julie Demers