aqcc.ca

Association québécoise des critiques de cinéma

Yan Giroux remporte le prix du jury AQCC à Prends ça court! 2018 - Nouvelles de l'AQCC

Yan Giroux remporte le prix du jury AQCC à Prends ça court! 2018




Montréal, 27 février 2018 — Dans le cadre du 15e Gala Prends ça court! présenté ce soir dans le cadre des Rendez-vous Québec Cinéma, le jury de l’Association québécoise des critiques de cinéma (AQCC) remettait son prix 2018 à Lost Paradise Lost de Yan Giroux. De plus, pour la première fois en 2018, l’AQCC est heureuse d’offrir également une bourse de 500 $ pour accompagner le prix.

Composé de Jean-Marie Lanlo, président du jury (Cinéfilic, Ciné-Bulles), Claire-Amélie Martinant (Panorama-cinéma) et Claire Valade (Panorama-cinéma), le jury AQCC a arrêté son choix sur le film de Yan Giroux « pour sa foi évidente dans le cinéma ainsi que ses éléments narratifs et formels qui, bien qu’hétéroclites, forment un tout étonnamment cohérent, générateur d’un mystère captivant et omniprésent ».

Lost Paradise Lost | Yan Giroux | 24 min 30 s | fiction | 2017
synopsis
| Prisonniers de leur quotidien technologique, Julie et Victor sont déçus par leurs semblables. Ils tombent par hasard sur un rassemblement de gens mystérieux qui les accueillent et leur donnent un rôle prêt-à-porter. Le groupe s’enfonce dans la forêt vers une destination inconnue jusqu’à ce qu’une force l’attaque.
réalisation | Yan Giroux a réalisé trois longs métrages documentaires et plusieurs courts métrages de fiction. Surveillant, sélectionné à Sundance en 2012, a été récompensé au San Francisco International Film Festival. Mi niña mi vida (2013) a aussi été sélectionné dans de nombreux festivals internationaux. Il vient de terminer son premier long métrage de fiction.
distribution | Les Films du 3 mars
(détails tirés des catalogues des Rendez-vous Québec Cinéma et de REGARD 2018)


Le jury a également tenu à décerner une mention spéciale à Toutes les poupées ne pleurent pas de Frédérick Tremblay, « pour son rythme qui évolue avec sagacité tout au long du récit, dans un monde savamment animé qui amène le spectateur à se questionner sur la création et la finitude des êtres ».

Associée depuis 2012 avec Prends ça court!, l’AQCC remercie son fondateur, Danny Lennon, de sa précieuse collaboration et en profite pour féliciter tous les autres gagnants du Gala.

<< Retourner à la page précédente

 
» Toutes les nouvelles

Hommage à Luc Perreault

Luc Perreault

Ce dossier-hommage sera alimenté au fil des semaines à venir par la mise en ligne progressive des témoignages énumérés ci‑dessous et par l’ajout d’articles de et sur Luc Perreault ainsi que de la liste des films ayant marqué sa vie.

>> Lire la suite

Dossier l'AQCC a quarante ans

À l’occasion de notre quarantième anniversaire et dans le cadre de la tenue d’une table ronde sur la critique qui a eu lieu le samedi 7 décembre 2013 à la Cinémathèque québécoise, nous avons pensé utile de retranscrire quelques uns des textes qui avaient été publiés en 1990 par l’Association québécoise des critiques de cinéma, dans un fascicule intitulé La critique et le cinéma au Québec.

>> Lire la suite

Nos membres publient

Frankenstein lui a échappé

Les dernières publications de nos membres :

  • Frankenstein lui a échappé, d'André Caron
  • Le film choral, de Maxime Labrecque
  • Le cinéma québécois au féminin, de Céline Gobert et Jean-Marie Lanlo
  • Le cinéma québécois par ceux qui le font, de Martin Gignac et Jean-Marie Lanlo
  • La quatrième pierre, recueil de nouvelles de Claude R. Blouin
  • Le cinéma japonais et la condition humaine, de Claude R. Blouin
  • Quelque chose du paysage, d'André Roy
  • Une vie sans bon sens : regard philosophique sur Pierre Perreault, de Pierre-Alexandre Fradet
  • Barbe, premier roman de Julie Demers