aqcc.ca

Association québécoise des critiques de cinéma

Hommage à Luc Perreault : Témoignage de Pierre Pageau

AVEC LUC, À CANNES
par Pierre Pageau

 


Photo : La Presse

Au moment où j’ai pris ma retraite de l’enseignement, je rêvais d’aller au festival de Cannes. Au moins une fois. L’occasion se présente enfin en 2005. J’y suis donc pour toute la première fois. Luc, lui, y serait en fait pour la toute dernière fois. Luc, qui n’est plus à l’emploi de La Presse, y va de concert avec Roland Smith pour trouver des films pour une compagnie que Roland veut démarrer. Notre statut de colocs (nous habitons chez la même logeuse) fait que nous suivons tout le festival ensemble, tous les jours et presque tous les films.

Cette proximité me permet de témoigner du fait que Luc est un super cinéphage doublé d’un cinévore. Pour ma première présence à Cannes, je voulais voir le maximum de films. Mais, avec Luc, j’ai découvert qu’il n’y avait pas de limites. Un journaliste voit en moyenne trois films par jour. Je me fixais d’en voir quatre ou cinq, si possible. Or, avec Luc, nous avons fait quelques jours avec six longs métrages dans notre journée! De la pure folie. On débutait le matin avec le premier film de la compétition officielle et, généralement, on terminait notre journée avec le dernier film programmé en soirée. J’ai un souvenir impérissable de ce soir où nous avions décidé d’aller voir la projection de la copie restaurée de Carnets de notes pour une Orestie africaine de Pasolini (tournage en 1968-1969, sortie en 1970). La présentation débutait vers 23 h 30. Lorsque le film s’est terminé, je crois bien qu’il n’y avait plus que Luc et moi dans la salle.

J’ai aussi eu Luc comme presque coloc lors d’une édition du Festival International du Film Francophone de Namur. Le souvenir le plus impérissable cette fois-ci est celui de voir Luc descendre le dernier matin avec une valise qui avait littéralement « explosé ». Il y avait mis tellement de DVD de vieux films français que sa valise s’était brisée. La propriétaire de notre hôtel a dû lui donner des ceintures pour solidifier toute la structure de la valise. Et Luc a pu ainsi continuer sa collection exceptionnelle de DVD de classiques du cinéma français.

Je dois ajouter que tous ces visionnements s’accompagnaient de solides discussions sur les films vus. Je profitais de l’expérience, et de la culture filmique, de Luc. Je lui en serai toujours reconnaissant.

Pierre Pageau
10 août 2017

 

Pierre Pageau
critique de cinéma, Séquences et Radio Centre-ville

Pierre Pageau est un professeur de cinéma à la retraite (Collège Ahuntsic, Université de Montréal). Il écrit dans Séquences et anime une émission hebdomadaire sur le cinéma à Radio Centre-ville, à Montréal. Il est aussi directeur de la programmation du cinéma de quartier Station Vu. En 2009, il a publié Les salles de cinéma au Québec, 1896-2008. Il était aussi recherchiste historique des documentaires Mack Sennett, roi du comique (Jean Chabot, 2000) et Mack et Mabel (Productions Vic Pelletier, 2006).

 

 

Conseil d'administration

Composition du conseil d'administration de l'AQCC, tel que choisi lors de l'Assemblée générale annuelle du 26 janvier 2017.

  • Claire Valade - Présidente
  • Jean-Marie Lanlo - Vice-Président
  • Luc Chaput - Secrétaire-Trésorier
  • Kevin Laforest - Conseiller - médias électroniques
  • Pascal Grenier - Conseiller
  • Julie Vaillancourt - Conseillère

Nos membres

L'AQCC compte une soixantaine de membres représentant une vingtaine de médias différents.

Radio, internet, imprimé ou télévision, à l'AQCC, tous les types de médias sont représentés.

Consultez la liste des membres